Aujourd’hui une multitude de labels, de certifications voit le jour dans la construction afin que les futurs acquéreurs puissent être sûrs de la qualité de leur logement et afin de les sécuriser pour leur projet. Néanmoins, ce vœu de clarté a quelquefois l’effet inverse sur le consommateur. À force que des labels sortent en pagaille, on s’y perd un peu. Mais certaines certifications sont essentielles et primordiales pour avoir un logement de qualité comme la NF Habitat. On décrypte tout ça pour vous !

La certification NF Habitat a eu un impact très positif pour bon nombre de propriétaires disposant de cette certification. En effet, elle a eu un impact positif sur la qualité du logement, son isolation ou encore son insonorisation. Près de deux fois plus de personnes sont satisfaites lorsque leur logement est certifié. Cette certification est aussi la preuve d’une volonté des professionnels de faire bouger les lignes face aux grands défis sociétaux et environnementaux comme c’est le cas pour Avenir Tradition.

Les professionnels font le choix de la qualité supérieure

Pour une partie des professionnels de la construction le choix de la certification QUALITEL était évidente afin d’avoir un produit de qualité supérieure. La certification du logement proposée par QUALITEL est délivrée par CERQUAL Qualitel Certification. C’est, CERQUAL qui délivre la certification NF Habitat et NF Habitat HQE. La certification est un dispositif par lequel un organisme, indépendant et accrédité, vérifie si un bâtiment résidentiel répond à des exigences décrites dans un référentiel. Elle s’appuie sur une série de contrôles qui ont lieu tout au long de la conception, puis de la réalisation, de l’ouvrage.

Son référentiel est un recueil de bonnes pratiques. Il est élaboré en concertation avec l’ensemble des acteurs du logement (promoteurs, bailleurs sociaux, constructeurs, architectes, bureaux d’études, entreprises, élus, consommateurs…) qui se mettent d’accord sur les éléments qui contribuent à la qualité des logements et qu’il y a lieu de valoriser. La certification intègre tous les nouveaux défis du 21ème siècle : biodiversité, économie circulaire, connectivité des bâtiments… Aujourd’hui, plus de 260 promoteurs, bailleurs sociaux, constructeurs de maisons individuelles ou syndicats de copropriété, ont choisi d’entrer dans une démarche globale et systématique de certification pour toutes leurs opérations.

 

La certification des logements, des bénéfices réels

Aujourd’hui 89% des clients disposant de la certification NF Habitat la recommande. Et 86,5% pensent que cette certification contribue à la qualité de la construction. Les logements certifiés sont contrôlés à la réception mais aussi depuis le premier jour de la conception. En cas de non-conformité, les différents défauts devront être corrigés par le constructeur pour obtenir la certification. Grâce à cette certification la performance énergétique est au rendez-vous. En moyenne, aprèss contrôle de l’étude thermique à la conception, les programmes certifiés par CERQUAL ont un niveau de performance énergétique supérieur d’au moins 15 % au niveau imposé par la réglementation.

La qualité acoustique est aussi en progression. Avec la certification au premier contrôle, 71% des logements sont conformes contre 50% pour les constructions non certifiées. Un référentiel de certification plus exigeant et un suivi rigoureux des critères acoustiques expliquent ces résultats. Grâce aux actions correctives imposées, 100 % des opérations certifiées sont conformes à la livraison.

Le contrôle systématique des installations de VMC imposé par la certification NF Habitat, font que 100 % des installations des logements certifiés ont un débit de pression VMC Hygro B conforme au niveau réglementaire. Après 3 ans d’exploitation, et quelle que soit leur utilisation, 65 % restent conformes contre 55 % pour les programmes non certifiés.

Des logements de meilleurs qualité

En 2019, QUALITEL en partenariat avec Ipsos ont envoyé 75 enquêteurs à travers toute la France pour passer au crible plus de 1 000 logements et mesurer une centaine de critères.  Ces critères, répartis en 11 thématiques (confort thermique, sécurité électrique, aération…), ont permis de noter sur 10 la qualité réelle des logements français et de les comparer entre eux. Cette étude dessine une cartographie de ce qu’apporte la certification à la qualité « réelle » des logements et la façon dont les occupants perçoivent l’effort supplémentaire fait par les acteurs de la construction pour leur qualité de vie au quotidien. La note moyenne constaté après cette enquête est de 7/10. Les logements certifiés ont de loin une meilleure note que les autres. Ils sont trois fois plus nombreux à être notés plus de 7,8/10.

La certification est une vraie plus-value pour son chez soi.  Elle rend le logement plus sûr, plus sain, plus confortable. En effet, les logements certifiés bénéficient d’un meilleur apport thermique, il y fait plus chaud en hiver et moins froid en été et on y est mieux isolés des bruits extérieurs. L’autre grand enjeu de cette certification est de mieux respirer : 3 logements sur 10 ont des chambres dont le taux d’humidité est supérieur ou égal à 60 %. Cela vient principalement de la mauvaise ventilation des logements.

Dans les maisons certifiées, 52% des habitants disent être très satisfaits de la qualité de l’air et de son aération. La certification augmente la valeur de votre bien 3,5% à 9,5% plus cher et dans les zones tendues la différence peut être de 19% .

La certification vous offrira une maison de meilleure qualité, plus agréable à vivre et sûre dans le temps, mais la certification joue un rôle pionnier au niveau de la transition énergétique et de la transition démographique en garantissant des logements adaptés aux enjeux de leur temps. Alors ne réfléchissez plus et optez pour une maison certifiée !

 

 

Références : Dossier Qualitel 2020